Conférence

Le saké


samedi 16 novembre 2019 à 15h30

Le saké

Conférenciers

Guillaume Quenza (co-fondateur de Fréquence - Paris)Guillaume Quenza (co-fondateur de Fréquence - Paris)

Après des études de génie civil, Guillaume Quenza troque son casque d’ingénieur pour les « good vibes » du shaker et de la barspoon en œuvrant derrière le comptoir de différents établissements parisiens. Rapidement, ce Corse de Porto Vecchio se prend de passion pour le monde du cocktail et la richesse des relations humaines client-barman qui réveille tout son potentiel créatif. Son expérience au Sherry Butt est la plus déterminante. Il y découvre l’univers du whisky et l’influence japonaise sur les techniques cocktails et l’équilibre du goût. Depuis 2018, Guillaume a ouvert Fréquence avec deux amis, Matthieu Biron et Baptiste Radufe et un concept novateur : un endroit où le même soin est apporté aux cocktails, à la musique et aux assiettes. L’ambiance musicale, centrée sur la black music, est mise en avant via les platines vinyles posées sur le comptoir à côté des barmans qui choisissent la musique entre 2 cocktails. Côté cocktails, les produits de niche ont la part belle, avec une forte influence asiatique notamment grâce à la collaboration depuis les débuts avec Madame Saké.

Adrienne Saulnier (Madame Saké)Adrienne Saulnier (Madame Saké)

Issue d’une famille impliquée dans la commercialisation en vin, de mère japonaise et de père français, Adrienne Natsumi Saulnier Blache, fondatrice de Madame Saké, a créé un véritable pont entre ces deux pays en représentant les grands domaines viticoles au Japon et en important des sakés d’artisans en France. Pour Adrienne, la richesse aromatique du saké, à la fois subtile et fascinante, est considérable, permettant un éventail d’accords infini, sans aucun interdit, contrairement au vin.

Le saké


samedi 16 novembre 2019 à 15h30

Oubliez le mauvais saké bu dans les cantines chinoises ! Depuis quelques années, cette boisson iconique japonaise a retrouvé ses lettres de noblesse en France grâce au monde de la gastronomie. Consommé comme un bon vin, cet alcool de riz à environ 12 degrés est produit selon des méthodes ancestrales et uniques au pays du soleil levant. Sa riche palette aromatique et son taux d’alcool modéré suscitent aujourd’hui l’intérêt du monde du cocktail, en quête de nouveaux goûts et de simplicité. Découverte de cet incroyable ingrédient avec une pointure du bar et une spécialiste des alcools japonais.

S'inscrire

Nous ne prenons plus d’inscriptions sur le site.

Vous pourrez vous inscrire directement sur le salon auprès d’une hôtesse à la conférence de votre choix (selon le nombre de places disponibles).